Tous les petits plus de mamie le Blog

15 bons conseils & remèdes* pour lutter naturellement contre le rhume des foins

     

 

 

      L'arrivée du printemps signe le grand retour du rhume des foins et des allergies aux pollens qui y sont associées ! Les concentrations en pollens dans l'air sont en forte augmentation dès les mois d'avril et de mai. Dans les faits, lorsqu'elles sont trop importantes, ces concentrations peuvent irriter notre système respiratoire et provoquer, selon les cas, une gêne respiratoire, une rhino-conjonctivite (ou rhume des foins), de l'eczéma voire de l'asthme.

        Près de 10 à 15% de la population est concernée par cet épisode, qui se manifeste bien souvent par des yeux qui s'humidifient, par le nez qui se bouche et surtout par des éternuements en série ! Ces mêmes éternuements que nous souhaiterions à tout prix éviter pour des raisons d'hygiène vis-à-vis de ceux qui nous entourent.

 

      Soucieuse de votre santé, Mamie n'y va pas par quatre chemins: de bons conseils de grands-mères appliqués au quotidien permettent de limiter votre exposition à ces pollens allergisants. Car comme dirait Mamie, mieux vaut prévenir que guérir !

 

Les bons gestes du Docteur Franck GIGON pour s'y préparer au mieux

Pensez à aérer votre intérieur aux bons moments. Privilégiez l'après-midi ou le soir, en veillant à ouvrir deux fenêtres situées à l'opposé pour permettre une bonne circulation de l'air. Evitez entre 6h et 10h du matin, là où la concentration de pollen est la plus forte.

Lavez-vous très régulièrement les cheveux, afin de limiter la prolifération du pollen dans votre habitation. Sortir les cheveux mouillés est également à proscrire, car cela facilite l'accrochage du pollen à votre fibre capillaire.

Evitez de faire sécher votre linge à l'extérieur ou avant 14h. Du pollen risquerait de facilement s'y accrocher. Si vous sortez, changez idéalement vos vêtements le lendemain, après votre douche.

Privilégiez les promenades et les activités sportives l'après-midi ou le soir, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'efforts physiques (et notamment respiratoires) intenses.

Sur le plan nutritionnel, en période d'allergie, adoptez une alimentation plus légère que d'habitude, pendant 1 ou 2 jours. On privilégiera les radis noirs, le jus de carottes, les choux ou encore les navets, idéalement sous forme de soupe.

En cas d'irritation des yeux (picotements, larmoiement ou encore conjonctivites allergiques), Mamie vous recommande de vous laver les yeux avec du sérum physiologique ou avec de l'eau florale de bleuet.

  

 

 

 

Les bons produits naturels pour anticiper et s'en protéger

Afin de renforcer les défenses immunitaires et de se préparer à l'arrivée du rhume des foins, on privilégiera l'utilisation de la Propolis. 100% naturelle et issue de la ruche de France, on l'utilisera sous forme de Spray, de Sirop et de teinture mère à la propolis. Sa concentration en antioxydants naturels permettra un renforcement des barrières naturelles de protection de l'organisme.

 

Le miel sera un allié naturel particulièrement efficace pour prévenir l'apparition du rhume ou pour soulager une gorge déjà irritée. Le Miel des 4 saisons est particulièrement adapté grâce à sa composition en huile essentielle d'eucalyptus bio et en extrait de propolis bio. Il soutiendra vos défenses immunitaires, souvent mises à rude épreuve durant cette période.

 

Pour booster vos barrières naturelles de défense, vous pouvez également agrémenter vos plats d'un mélange aromatique bio, comme le Mix des 4 saisons bio. Grâce à sa composition en vitamines antioxydantes (vitamines C et B12) et en minéraux, vous renforcerez naturellement vos défenses immunitaires, pour parer au rhume des foins. Le Mix bon pied bon oeil quant à lui vous apportera tonus et vitalité durant cette période, grâce à sa composition en iodes naturelles, vitamines C et B12. Ah, elle a plus d'un tour dans son tablier Mamie !

 

La manganèse et la combinaison manganèse-cuivre sont des oligoéléments dont les propriétés antiallergiques et antioxydantes sont très souvent soulignées. Incontournables, ils sont recommandés dans la prévention de l'eczéma, des allergies ou de l'asthme notamment. Il contribuent au renouvellement des cellules de l'organisme, en particulier celles liées à l'inflammation d'une zone particulière du corps.

 

Excellent booster lors des changements de saison, le magnésium est un allié de taille pour affronter efficacement cet épisode de forte concentration des pollens dans l'air. C'est un sel minéral qui joue un rôle capital dans le renforcement des défenses immunitaires, en particulier en période de stress et d'allergies. A retrouver dans notre sel malin, pour 2g, vous disposerez de 30% de vos VNR (Valeurs nutritionnelles de référence) couvertes...

 

 

 

  

Les recettes de Mamie pour lutter contre le rhume des foins

Les plantes ont des vertus naturelles très bénéfiques pour l'organisme. Grâce aux infusions, elles contribuent à soigner le rhume tout en hydratant votre corps. La ronce, par exemple, dispose de propriétés reconnues pour soulager les muqueuses ORL ! Infusez quelques feuilles de ronces et prenez entre 25 à 100 gouttes 3x par jour, en fonction de votre corpulence et de l'intensité des symptômes.

 

Pour adoucir les maux de gorge ou les rhumes, Mamie préconise également la prise de 5 gouttes quotidiennes de Teinture mère de propolis, à déposer sur une cuillère à café de miel. La teinture mère de propolis étant reconnue pour ses propriétés antibactériennes et fongicides, elle soutiendra vos défenses immunitaires durant cette période. Mamie recommande de compléter cette prise par du Magnésium.

 

En cas d'éternuements ou de gorge irritée, comptez sur le coquelicot, sous forme de tisane ou de teinture mère (10 à 30 gouttes 3x par jour), pour apaiser vos symptômes. A titre préventif, certaines plantes disposent de principes actifs aux propriétés antiallergiques: le réglisse, le plantain ou encore le sureau. Infusés, comme sous forme de teinture mère, elles agiront efficacement durant cette période de concentration des pollens.

 

Très efficaces pour soulager un rhume et pour déboucher le nez, les inhalations décongestionnent les sinus et dilatent les vaisseaux sanguins grâce à l'action des plantes et de l'eau chaude.

- Celles à l'eucalyptus agissent par exemple sur les voies respiratoires. Elles ont des propriétés anti-inflammatoires reconnues. Prenez un grand bol rempli d'eau bouillante puis ajoutez 5 gouttes d'huiles essentielles d'eucalyptus. Inhalez ensuite, sous une serviette, pendant 10 minutes. On pourra aisément remplacer l'eucalyptus par du thym, de la camomille ou par des huiles essentielles de menthe.

 

 

* Aucun conseil donné dans un blog ne saurait remplacer l'avis d'un médecin. Les informations données dans nos articles n'ont pas pour vocation à se substituer aux recommandations de votre médecin ou tout autre professionnel de santé. Ainsi les remèdes de grand-mère ne pouvant remplacer un traitement médical, il est toujours recommandé de consulter en priorité un médecin en priorité, car nos conseils si bienveillants soient-ils ne peuvent en aucun cas faire office de consultation médicale ni engager de quelque façon que ce soit la responsabilité des auteurs. Il vous appartient en tant que client averti de vérifier auprès de votre médecin ou pharmacien que votre état de santé permet la pratique de certaines astuces de grand-mère ou l'association à un traitement médicamenteux en cours, antérieur ou futur.


Frais de port offerts
dès 69€ d'achat. Livraison neutre en CO2

Paiement Sécurisé
CB, Paypal...

Service Client
toujours à votre écoute

Made in France
garantie de qualité